samedi 21 avril 2007

Voilà voilà.

Nous y voici. Fin de la récréation. Moment de vide mental. Moment de crainte et d'espoir. Sommes nous tous bien du même pays, et devrons-nous continuer d'aimer LA France?

Tout ne va pas se faire dimanche, deux semaines encore nous attendent. Il nous les faut, ces deux semaines, il nous faut cette bataille là, il faut que les oppositions se constituent, et que chacun choisisse son camp. Celui qui se prétend en dehors des camps a déjà choisi en réalité, mais personne n'est dupe en dehors de lui-même, peut-être.

Alors offrons-nous cette bataille nécessaire, mais sans suffisance, car elle devra l'être, suffisante.

Aimer LA France. Quelle est cette stupidité? Je suis un morceau d'elle, et sans moi elle n'est plus rien, sans chacun de nous elle n'est plus rien. Que signifie ce mot, LA France, si pour un seul d'entre nous ce mot n'a pas de sens?

Faisons tout pour que bientôt, nous n'ayons plus mal à nous-mêmes.

_________________________

Bon anniversaire à toi que j'aime, petite ineffable fée d'avril, du 21 avril mais un autre, celui de lumière. Même si je sais que jamais tu ne viendras lire ici.


Enregistrer un commentaire