mardi 22 janvier 2008

Les paillettes et la vérité #1/10

Janvier 2008. Présentation et introduction: l'objet de mon ressentiment.

Origine : un billet d’Alliolie, qui va me lancer dans une longue improvisation libre, du genre je tourne sur moi-même comme un derviche possédé.

Parfois des polémiques m'opposent, chez elle, avec Mademoiselle Alliolie. Tu ne connais pas mademoiselle Alliolie, vas-tu me dire. L'important n'est pas de la connaître, mais de la lire. Bien entendu, tu qui erres par chez moi, tu ne seras pas obligé d'aimer ce qu'elle écrit, ni d'approuver. Mais il con,vient de lire doucement et de sentir souffler le vent contraire.

A quoi bon réfléchir si aucun miroir ne nous renvoie la balle ?

Autant choisir le bon miroir. De ceux qui peuvent renvoyer des balles tordues, des balles limées, des balles traçantes. Tant pis pour moi si elle renâcle, ou si elle répond vertement, ou si elle ne répond pas. Je me lance dans un long discours sur un billet d'Alliolie, après beaucoup d'hésitation et de cogitations, car tel le lièvre en mon gîte je songeai. Car quy faire d'autre ?

J'avais étalé le billet ici même, depuis quelques jours. En réalité, il est plus juste de te contraindre à l'aller lire. Chez elle, dans son terrier, dans sa forteresse restée ouverte. Ensuite, tu pourra revenir ici pour me désapprouver, pour me compléter, pour m'applaudir ou me siffler. Tu auras peut-être un peu de mal, tant de choses sont dites qui s'entremêlent, s'entrimêlent, où le clair chemin du tenant vers l'aboutissant est embroussaillé, et où chacun puisera à sa guise l'eau et le sable du fond du puits, ou seulement la mousse qui donne un drôle de goût, juste en surface.

Alors j'ai effacé le texte de la belle, et je l'ai remplacé par son lien. Voilà le lien lié.

Un titre et un nom de blogue?

Vagues tentatives d'anticonformisme

DATE DU BILLET D'ALLIOLIE: Samedi 22 Décembre 2007

Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit


Réponse suit.

Enregistrer un commentaire