mardi 5 décembre 2006

HISTOIRE DE MARIE & BERTRAND - Circonstance atténuante.‎ ‎3/10.‎

Circonstance atténuante. #3/10


C’est curieux comme dans ce monde de musique et de radio on s’est mis, enfin moi surtout, à parler hommes et femmes. Ce n’est pas si impertinent qu’il paraît, et au moins on ne viendra pas me refiler de l’humanisme long comme le bras, mot boulet qui permet de se donner de grands airs en ne disant rien. Leur humanisme, les grands airs peuvent se le garder, il pèse lourd mais il est vide.

Où en étais-je ? La route poudroie, de grands bras s’agitent et les manches virevoltent, les noirs corbeaux sont dans la plaine.

Je vois débarquer à pleins poumons les avocats de la défense. Les débutants sont en tête, plus jeunes ils déclament plus vite. Ouais, disent les avocats de la défense, le pauvre garçon était bourré, que dis-je, il était shooté, et la fille aussi d’ailleurs. Chers Maîtres, vous me voyez content d’apprendre que les actes commis sous le coup de la boisson ou de la drogue sont moins graves.

Vous avez raison, Chers Maitres, d’ailleurs la prochaine fois que j’écrase un passant avec mon catxcat, souvenez-vous que j’ai un catxcat j’ai parfois tendance à l’oublier je suis si distrait, je dirais ouais monsieur l’agent je suis bourré et drogué, et pour faire bonne mesure je lui montrerai les trous d’aiguille dans mon bras. Quand on parle à un agent ou qu’on est avocat débutant, on dit ouais.

Si de surcroit le passant était bourré aussi, je repartirai sans encombre tuer quelqu’un d’autre avec mon catxcat.

Je vous rassure, je bois et je fume comme tout le monde, et mes habitudes sont ainsi faites que je rentre parfois chez moi après avoir bu. Il faudra un jour changer ces habitudes, on le dit, mais on en est loin du moins par chez nous. Si malheur arrive pendant le retour, rien ne pourra excuser que je sois la cause du malheur, ni fumée ni alcool, il n’est habitudes culturelles qui tiennent, et les juges auront raison de me pilorier.

Premier envoi le 18/11/2004 vers 16h49. #4/10 à suivre.

Enregistrer un commentaire