mercredi 6 décembre 2006

HISTOIRE DE MARIE & BERTRAND - Ma gifle.‎ ‎4/10.‎

Ma gifle. #4/10.


Il y a des arguments plus sérieux. L’argument de la colère amoureuse en est un. Examinons.

Il existe dans l’agora un recoin ensoleillé avec une jolie fontaine au milieu, consacré à l’amour. Qu’est-ce qu’aimer, est le nom de ce recoin. On se groupe autour du murmure du jet d’eau, et chacun y va de sa définition, de son vécu, de ses peurs et de ses espoirs, avec tendresse, maladresse, émotion, poésie, voire cynisme. J’aime bien écouter la rumeur de cette place là et je n’ose pas trop y parler.

Tout le monde sait bien qu’on ne trouvera jamais de réponse à la question, il y a autant de réponse que de répondeurs. On peut cependant y échanger ses aventures, raconter ses expériences, montrer ses blessures, dévoiler ses cicatrices, chacun devient un peu voyeur et un peu exhibitionniste, puis tout le monde repart en allant mieux.

Alors je fais de même : j’exhibe.

Moi aussi j’ai transgressé ; j’ai frappé une femme que j’aimais, une seule fois une seule gifle, en plus elle avait tout fait pour m’y conduire. Que dire d'autre, une fois la colère et le temps passés ?

Premier envoi le 19/04/2004 vers 15h30. #5/10 à suivre.

Enregistrer un commentaire